🍀 Une chance de gagner un bijou surprise pour chaque commande !

Sylvothérapie : Définition

Qu'est-ce que la Sylvothérapie ?

La Sylvothérapie, ou "bain de forêt" est une technique japonaise qui aide à éliminer le stress grâce aux arbres.
"Shinrin-Yoku" est le terme qui désigne cette nouvelle activité : la marche dans la nature avec pour objectif d'éveiller vos cinq sens. Une technique née au Japon et qui promet de nous rendre plus sains, plus créatif et plus heureux. Discutons ensemble de cette nouvelle pratique. 

La thérapie par les arbres

Il se pourrait que dans un futur proche, notre médecin traitant nous prescrive de belles balades en forêts, deux à trois fois par semaine, au lieu d'antidépresseurs ou autres médicaments nocifs. Allez écouter la brise du vent sur les branches, les rivières qui ruissellent et les oiseaux qui chantent. Durée : environ une heure, pendant trois mois, puis un autre rendez-vous à organiser pour vérifier les bénéfices de ce traitement naturel.

On peut imaginer que ce remède sera destiné à faire baisser la pression artérielle, lutter contre le stress ou aider à combattre le cancer. Et en plus, pas de médicaments ni de frais pour la sécurité sociale !

Les arbres auraient donc un secret ou un pouvoir extraordinaire, qui influenceraient positivement sur notre corps ? Continuons en essayant de savoir comment est née cette pratique.

Méditation yoga Arbres

Les Origines de cette pratique

Depuis la médecine antique, les hommes ont pensé que les arbres avaient des propriétés curatives. Beaucoup pensait que les odeurs qui se dégagent de la forêt sont bénéfiques. Selon certain, le parfum et les arômes de la nature permettaient d'accélérer le processus de guérison des malades en convalescence.

Plus tard, des cures sylvatiques se sont développées dans de nombreux pays. Notamment dans les pays nordiques, où les forêts y sont immenses et denses. Les nombreux pins permettaient de lutter contre les maladies pulmonaires. Certaines de ces promenades existent encore.

Plus d'actualité, le Japon, pays qui a inventé le terme de "karoshi", mort par surmenage, pays de la compétitivité et avec le taux de suicide le plus élevé dans le monde, se tourne aujourd'hui vers la nature et ses forêts - qui occupent 67% de ses terres - pour retrouver la paix et un équilibre personnel.

Le terme "Shinrin-Yoku", créé en 1982 par le gouvernement japonais mais inspiré par un ancien bouddhiste shintoïste pratiquant, consiste à laisser la nature entrer par les cinq sens, un "bain de forêt", comme l'appellent les Anglo-Saxons. Il s'agit de se promener dans un environnement naturel en faisant attention à l'odeur des plantes, au bruit du vent dans les feuilles des arbres et à toute la palette de couleurs et de textures que cet environnement nous offre.

Les experts recommandent également de boire un thé ou une infusion afin que le sens du goût participe également à cette expérience. Et bien sûr, éteignez vos téléphones portables, ne portez pas d'écouteurs ou autres appareils électroniques et évitez de parler à qui que ce soit. Ce n'est pas une méditation, mais il est fondamental que notre attention se porte sur l'environnement et non sur le passe-temps favori de l'être humain : l'anticipation des problèmes.

Bienfaits du Shinrin yoku

Les 6 bienfaits de la Sylvothérapie

Le but de la sylvothérapie est donc d'apporter à notre corps une grande tranquillité car il est plongé dans un environnement apaisant et reposant. Notre énergie est débordante, nous avons plus de tonus et nous nous sentons plus relaxés. 

De plus l'air en forêt est pur, très enrichi en dioxygène brut, il y a donc moins de germes dans l'air. Nos muqueuses s'en portent bien mieux. (En comparaison à l'air urbain)

On éveil nos sens, on se reconnecte à soi, on se sent protégé par cette nature incroyable. Voici un résumé des bienfaits :

  1. L'énergie transmise par les arbres vous apporte un sentiment de "bien-être"
  2. Augmente votre niveau de concentration
  3. Apaise votre esprit, vous vous sentez plus tranquille, fini le stress
  4. Développe le cognitif, vos sens sont en éveil
  5. Diminuer la pression artérielle
  6. Réduire l'anxiété 

A lire aussi dans notre blog : Le pouvoir des Arbres pour retrouver tous les effets bénéfiques des arbres, classés par espèces.

Pendentif arbre de vie en argent

Ci-dessus, notre pendentif Arbre de Vie en argent pur le "Ashvattha".

Un pouvoir bienfaisant utilisé largement

Les pionniers de cette pratique, les Japonais, prévoient que dans moins de dix ans, ils disposeront de 100 sites de thérapie forestière, des forêts spécialement aménagées pour leurs citoyens afin de pratiquer ce Shinrin-Yoku. De nombreuses entreprises incluent déjà ces voyages parmi leurs activités ou commencent à donner à leurs travailleurs le temps de pratiquer ce qui est déjà considéré au Japon comme une "médecine traditionnelle" sur une base préventive.

Chaque année, entre 2,5 et 5 millions de Japonais assistent à des séances de "thérapie forestière" dans l'un des 48 centres officiels désignés par l'Agence forestière du Japon. La séance consiste en environ deux heures de marche relaxante en forêt, avec des exercices de respiration dirigés par des habitués. Avant et après la marche, la tension artérielle et d'autres variables physiologiques sont mesurées afin que les participants puissent vérifier l'efficacité du traitement.

Les Japonais sont les premiers à démontrer par des études scientifiques que :  Une simple promenade en plein air peut avoir un impact positif sur notre santé. Mais d'autres pays comme la Corée du Sud, qui a investi plus de 140 millions de dollars dans un Centre national de thérapie forestière, ou la Finlande, sont également intrigués par l'impact que les arbres et les plantes ont sur notre santé physique et psychologique, bien que le bon sens et l'observation nous aient déjà fait remarquer qu'une demi-heure à la campagne nous laisse plus détendus qu'un trajet retour en métro aux heures de pointe.

L'expérience démontrée scientifiquement

L'un des pionniers des études sur l'impact de la nature sur notre santé et notre bien-être est Miyazaki, anthropologue physiologique et directeur adjoint du Centre pour l'environnement de la santé de l'université de Chiba, près de Tokyo. Miyazaki soutient que les humains ont passé la plus grande partie de leur vie évolutive en contact avec la nature et que c'est là qu'ils se sentent le plus à l'aise, comme il l'a déclaré à Outside Magazine, "au cours de notre évolution, nous avons passé 99,9% de notre temps dans des environnements naturels. Nos fonctions physiologiques sont encore adaptées à cet environnement". Ainsi, les sentiments de bien-être et de confort que nous éprouvons sont presque toujours liés à cette atmosphère, dit Miyazaki.

Méditation yoga homme montagne forêt

Ce scientifique et son équipe ont mené des tests sur 600 sujets depuis 2004, qui ont montré que parmi les personnes qui fréquentent les forêts, l'hormone cortisol diminue de 12,4 % (fortement présente chez les personnes stressées), tout comme l'activité du nerf sympathique de 7 % et la pression artérielle, qui baisse en moyenne de 1,4 %. En outre, les personnes qui pratiquent le Shinrin-Yoku ont une diminution moyenne de 5,8 % du nombre de crises cardiaques. Les participants à l'étude reconnaissent également qu'ils sont de meilleure humeur et que le niveau d'anxiété a baissé.

Ces études commencent à montrer, grâce à des techniques neurobiologiques avancées, que l'interaction avec la nature diminue l'activité du cortex préfrontal, la partie du cerveau où résident les fonctions cognitives et exécutives telles que la planification, la résolution des problèmes et la prise de décision. Au lieu de cela, l'activité se déplace vers d'autres parties du cerveau liées à l'émotion, au plaisir et à l'empathie, caractéristiques plus proches de la créativité que de la productivité. "C'est pourquoi la nourriture a meilleur goût sur le terrain", a expliqué Miyazaki.

L'immunologiste Qing Li, de l'école de médecine de Tokyo, a également montré qu'une promenade dans une forêt ou un parc augmente considérablement la concentration de cellules NK, un type de globules blancs qui aide à combattre les infections et le cancer. Selon Li, les composés volatils émis par les arbres sont principalement responsables de cet effet bénéfique sur le système immunitaire. Nombre de ces composés aromatiques naturels, tels que le pinène, le limonène et les terpénoïdes, sont utilisés en aromathérapie et en médecine holistique.

Réflexions sur la vie au 21ème siècle

Que faisons-nous en général, nous les citadins, lorsque nous avons terminé nos tâches quotidiennes et que nous voulons nous déconnecter ? En général, on regarde la télévision, les réseaux sociaux ou Netflix, en un mot, on garde ses yeux sur un écran. Très mauvaise idée. Cette habitude stupide est ce qui a rendu les Américains plus agressifs, narcissiques, superficiels, distraits, anxieux et déprimés, selon le livre "Superficials : What's the Internet Doing in Our Minds ?", dans lequel Nicholas Carr démontre les effets néfastes de cette course technologique.

What's the Internet Doing in Our Minds ?
La solution semble résider dans les choses les plus simples et, curieusement, les plus poétiques. Des chercheurs ont remarqué que la plupart des activités de la vie quotidienne requièrent une attention directe et ciblée, comme consulter ses e-mails, travailler devant un ordinateur ou trouver une place de parking. À la question : "Comment nous reposer de ces activités ?" Ils répondent eux-mêmes par le terme de "douce fascination" et le décrivent comme "ce qui se passe dans votre esprit lorsque vous voyez un papillon, le coucher du soleil ou la pluie". En un mot, de la poésie.

Les bains de forêt aussi controversés ?

Et oui ! "Faire des câlins" aux arbres peut être dangereux. Pourquoi ? Parce que certains arbres (comme le chêne) peuvent abriter des bactéries dangereuses comme la frullania. Ou plutôt une espèce de mousse capable de vous donner de sacrées démangeaisons !

Il y a de nombreuses espèces vénéneuses qui vivent en surface des plantes ou sur les troncs. Le poison contenu dans les feuilles ou même dans la sève, peut provoquer de fortes inflammations. Le mancenillier aux Antilles, a hérité d'un surnom terrible : l'arbre de la mort ! Sa sève provoque de très fortes brûlures. 

Des rencontres impromptues peuvent aussi arriver ! Comme avec la chenille processionnaire ou le frelon asiatique. 

Donc prudence quand vous pratiquez la sylvothérapie. Soit vous connaissez très bien les différentes espèces et tout ira bien, ou alors soyez sûrs d'être accompagné d'un bon guide. 

Apprenez-en plus dans cet article : Les dangers de la Sylvothérapie.

Et si vous habitez en ville ?

Les parcs sont de petit oasis de nature et vous pouvez aussi aménager votre appartement avec plusieurs espèces de plantes afin de sentir les bienfaits de ces végétaux. Des études ont montré qu'après de courtes promenades dans des espaces verts, ou même simplement en regardant des photos de la nature, les sujets de ces expériences réagissaient beaucoup mieux aux tests cognitifs, et se sentent plus heureux et sont moins égoïstes lorsqu'ils interagissent avec d'autres personnes.

Pour conclure, nous avons un seul conseil 🙂: Sortez, et passez de votre écran à la vie réelle afin de (re) découvrir la beauté d'un arbre, d'une feuille ou d'une fourmi qui déplace avec maladresse mais sans effort, une brindille beaucoup plus grosse qu'elle. 

Et en attendant, voici une vidéo à écouter et regarder pour se relaxer, avant de pouvoir aller vraiment se balader en forêt et profiter de cette nature incroyable que nous offre la terre...

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés